Augmenter la puissance d’un moteur avec un turbocompresseur

Información

Nouvelles / Información 84 Views

turbos-france-tuning-turbo-augmenter-puissance-moteur

La suralimentation est un procédé qui permet d’augmenter le rendement et la puissance d’un moteur (à essence ou diesel) sans augmenter sa vitesse de rotation. On agit alors sur son couple (degré d’effort fourni pour pouvoir avancer) en augmentant la quantité de carburant et d’air dans les cylindres grâce à un turbocompresseur. Voici des éclaircissements.

Principe de fonctionnement

Pour fonctionner, un moteur doit produire une combustion par le mélange de carburant et d’air, qui est déclenchée par une étincelle. Un turbocompresseur permet d’augmenter la pression des gaz admis dans les cylindres, permettant un meilleur remplissage et augmentant ainsi la puissance volumique du moteur.

Ce type de compresseur est entraîné par une turbine (d’où le nom de turbo) qui s’active par la vitesse des gaz qui sortent du bloc-cylindres. Ces gaz envoient une partie de leur énergie pour faire tourner la turbine, sans consommer une partie de la puissance du moteur.

Le fait d’envoyer l’air comprimé dans les cylindres permet d’améliorer le remplissage de ces derniers, et permet donc d’augmenter la quantité du mélange air/carburant, permettant d’obtenir la même puissance qu’un moteur de cylindrée supérieure, tout en réduisant les pertes mécaniques qui sont associées aux grandes cylindrées.

La technique de suralimentation est très souvent appliquée aux moteurs de voitures de course. En Formule 1, par exemple, elle fut introduite en 1977 (faisant gagner les voitures Renault suralimentées!) puis interdite en 2004 et réintroduite en 2014, avec des moteurs V6 de 1 600 cm3 suralimentés par un turbocompresseur.

Un turbo peut atteindre une vitesse de rotation d’environ 280 000 tours par minute (comme dans la Smart Diesel), mais son régime moyen se situe entre 100 000 et 200 000 tours par minute.

Les nouveaux modèles de voitures de grands constructeurs sont souvent dotés de moteurs de cylindrée moindre, par souci écologique. C’est pourquoi plusieurs propriétaires de ces voitures installent un turbocompresseur pour augmenter la puissance du moteur.

Avantages et inconvénients

Un turbocompresseur n’utilisera pas une partie de l’énergie du moteur comme le fait un compresseur mécanique. Il utilise l’énergie cinétique des gaz d’échappements (qui de toute façon serait perdue) pour comprimer les gaz d’admission.  De plus, un turbocompresseur prend moins de place, est moins lourd et plus facile d’installation qu’un compresseur mécanique.

Le principal inconvénient d’un turbocompresseur est qu’il prend un certain temps avant d’entrer en action. Certaines voitures sportives sont dotées de moteurs « bi-turbo » (un turbocompresseur plus petit charge l’admission dans les bas régimes et est relayé par un plus gros qui remplit les cylindres une fois le moteur bien chaud). Certains turbocompresseurs dits à géométrie variable permettent une réponse plus rapide que les turbocompresseurs classiques.

Une précaution à prendre lorsqu’on ajoute un turbocompresseur sur une voiture, est de laisser le moteur tourner à bas régime pendant quelques minutes pour que l’huile moteur hydrate le trubocompresseur et que celui-ci ne soit pas endommagé à la longue.

Turbos France offre la livraison gratuite de turbocompresseurs, de pièces et d’accessoires de tuning dans toutes les villes de France. Passez votre commande!

The post Augmenter la puissance d’un moteur avec un turbocompresseur appeared first on TurbosFrance.com - Le spécialiste du Turbos et des Pièces de Performances.

Comments