Quelles sont les lois qui encadrent le tuning auto en France?

Información

Nouvelles / Información 89 Views

tuning-loi-france-turbos-france

La personnalisation automobile, aussi appelée tuning, est pratiquée par de très nombreux passionnés de voitures, de puissance et de vitesse. Mais les goûts des amateurs se buttent aux restrictions imposées par la loi en matière de sécurité routière. Voici plus d’infos sur le sujet.

Que dit la loi ?

Que vous viviez en campagne, en banlieue ou à Paris, la loi qui régit la sécurité sur les routes est la même. Le tuning auto ne doit pas mettre en péril la sécurité des usagers de la route. Pour se faire, tout véhicule ayant subit des transformations notables de ses caractéristiques techniques doit être homologué par la Direction Régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’environnement (DRIRE), qui est chargée de vérifier ces modifications.

L’article R321-16 du Code de la route indique que les modifications ou le remplacement des éléments suivants doivent être vérifiés :

  • Moteur (sauf remplacement par un moteur identique);
  • Filtre à air et échappement;
  • Constitution du châssis;
  • Ajout de poids et de charge sur les essieux;
  • Empattement;
  • Voies et porte-à-faux avant et arrière;
  • Suspensions (avec abaissement ou non de la hauteur de caisse);
  • Jantes et pneumatiques;
  • Direction;
  • Freins;
  • Éclairage;
  • Nombre de places assises;
  • Portières

&

Toutes ces modifications, ajouts ou remplacements font en sorte que le véhicule doit être homologué différemment. Ce qui est strictement interdit : les ailerons et becquets qui dépassent au-dessus et sur les côtés de la voiture, les néons ainsi que les systèmes de son qui augmentent le poids du véhicule.

Après examen de votre voiture, la DRIRE vous octroiera une autorisation RTI (réception à titre isolé) pour circuler sur le réseau routier avec un véhicule modifié. Cet examen est un préalable indispensable à l’obtention d’un nouveau certificat d’immatriculation auprès de la préfecture (au coût d’environ 100 euros).

Pour recevoir l’autorisation RTI, vous devrez démontrer que vous connaissez les dispositifs installés sur la voiture, tout en étant capable d’expliquer comment chaque pièce ajoutée s’y adapte. De plus, des tests de laboratoire (qui peuvent s’avérer très dispendieux) pourraient être demandés si de nouveaux freins ont été ajoutés. L’autorisation du constructeur sera aussi exigée.

Si votre voiture ne passe pas l’évaluation RTI, celle-ci pourra uniquement circuler sur les routes et chemins privés, ou encore sur les circuits de course automobile. Un conducteur pris en infraction devra payer une amende et risque de voir sa voiture confisquée s’il ne la remet pas dans son état d’origine.

&

Quel équipement est permis?

Avant d’entamer votre tuning auto, contactez la DRIRE pour vous renseigner sur ce qui est accepté. Essayez d’utiliser des accessoires et équipements officiellement homologués par le constructeur de votre modèle de voiture. Vous éviterez ainsi que vos modifications ne soient pas acceptées et que votre véhicule soit impossible à homologuer.

Lorsque vous aurez les réponses à vos questions, passez votre commande de pièces et accessoires de tuning chez Turbos France. Nous offrons la livraison gratuite partout dans l’Hexagone.

The post Quelles sont les lois qui encadrent le tuning auto en France? appeared first on TurbosFrance.com - Le spécialiste du Turbos et des Pièces de Performances.

Comments