Vers un contrôle technique plus exigeant en 2018

Información

Nouvelles / Información 81 Views

controle-technique-turbos-france

Pour réduire la mortalité sur les routes de France ainsi que les dommages environnementaux causés par les véhicules qui ne respectent pas les normes, le Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer imposera un contrôle technique amélioré et plus exigeant. Voici de plus amples informations sur le sujet.

 Une sévérité qui donne le ton à l’Union européenne

Dès le mois de mai 2018, les techniciens en mécanique devront vérifier 400 points au lieu des 124 couverts présentement lors des contrôles techniques. De plus, les propriétaires de véhicules qui présentent des défauts critiques auront 24 h (au lieu de 2 mois) pour faire réparer leur véhicule pour que celui-ci réponde aux normes. Pendant ce délai, une interdiction formelle de circuler sur la voie publique est édictée, sauf pour se rendre chez le garagiste!

Il y a 7 ans déjà, la Commission de Bruxelles s’était donnée pour objectif de réduire de moitié le nombre de morts sur les routes de l’Union européenne d’ici 2020, en créant un contrôle technique plus stricte. Bons joueurs, la France et l’Allemagne avaient déjà imposé des critères plutôt sévères mais, en 2014, les autres États membres ont voulu signer une entente n’exigeant pas des restrictions trop rigoureuses.

 En quoi consistera le nouveau contrôle technique

Sur les 400 points qui seront à vérifier, 146 défauts seront considérés comme étant intolérables. En voici quelques-uns :

  • Portes qui se referment mal;
  • Sièges mal fixés;
  • Serrures bloquées occasionnellement;
  • Fuites de liquides de lubrification ou de freins;
  • Câblage électrique risquant de toucher des pièces chaudes ou en mouvement;
  • Profondeur non conforme des sculptures des pneus;
  • Corrosion du châssis qui pourrait diminuer la résistance de celui-ci;
  • Silencieux, pièces du pare-chocs ou pièces latérales qui risquent de tomber;
  • Pression insuffisante dans le système de freinage;
  • Dommage externe sur le circuit de freinage;
  • Fuite d’air sur l’assistance de freinage;
  • Saleté du contenant empêchant de voir le niveau de liquide de freins.

&

De plus, un contrôle 5 gaz sera instauré, qui servira à réduire la pollution de l’air et des sols. Les points vérifiés seront les fuites de lubrifiants et de liquide de freins, ainsi que le taux de particules (opacité des fumées) et de gaz polluants (dont les oxydes d’azotes) rejetés par le véhicule.

The post Vers un contrôle technique plus exigeant en 2018 appeared first on TurbosFrance.com - Le spécialiste du Turbos et des Pièces de Performances.

Comments